Gangsta Rhymes

Suite aux tensions du week-end dernier, internes certes, mais qui auront pu se propager à travers différents canaux plus ou moins officieux, et afin de clarifier tout malentendu sur l’avenir du groupe et de son orientation musicale, il était important pour nous de communiquer officiellement sur cet espace de liberté et d’échange.

OUI, notre chanteur-guitariste a bel et bien démaré un virage musical à 180°.

Preuve en image :

A l’heure qu’il est nous évaluons toutes les possibilités sans fermer aucune porte, mais il faut avouer que les temps sont durs et que le compromis – ou le consensus (en 3 mots ?) – est extrêmement difficile à trouver avec 4 personnalités aussi marquées et indépendantes.

En attendant de déterminer de manière définitive, qui restera dans le groupe, et qui s’en détachera pour s’engager sur une route des plus sinueuses (sans vouloir orienter le dénouement), nous vous invitons à la plus grande vigilance pour les prochains concerts. Les événements annoncés avec notre participation seront confirmés ici même, sur notre site officiel.

Toute prestation annoncée en dehors de cet espace web, avec un nom vaguement ressemblant, ou connoté « tribute », « featuring », ou autre apparentement du même genre, risque fort d’être un coup de l’auto-proclamé Gangsta, ce cher Seb, avec qui nous sommes restés en très bons termes. (enfin…  c’est ce qu’ont dit nos avocats).

Si au détour d’une ruelle ou d’un site perso pourri (no offense), vous êtes témoins de ce genre d’annonces, nous vous invitons évidemment à nous en faire part au plus vite au moyen de notre formulaire de contact, afin de nous permettre de faire respecter l’esprit de Bagfed par tous les moyens légaux ou illégaux (tu voulais du gangsta mec ?… watch your back). Le rock groovy n’est pas mort et ce n’est pas un pseudo gangsta en carton-pâte de merde qui pourra y changer quoi que ce soit (no offense).

En attendant vous pouvez vous rassurez pour ce soir, ce sera bien nous au complet, à Montbéliard à partir de 21h, au festival « Mon quartier fête l’été » à l’école du Coteau Jouvent, du 12 rue Jean Mermoz. Et pour la peine ça va groover à mort. (répertoire habituel, pas de tchiki-thick bling bling ou autre conneries du genre)

A ce soir !!!

Peace and Groove

 

Laisser un commentaire