Archives par mot-clé : funky

Étonnement en chaîne

Étonnement en chaîne, en anglais, ça se dit :

 » WHAAAAAAAAAAAAAAAAAAT ??!?!??!???!?!?!!?!?? « 

(Source : n’importe quelle bonne série anglophone)

Raison #1

On a passé tellement de temps sans se voir, mais on est toujours aussi prompt à faire des photos débiles ????

Eh ouais 🙂

Raison #2

Etonnés aussi (mais qu’à moité), qu’il nous manque un quatrième pour faire tourner la machine à fond – mais vous saurez qu’il travaille dans le médical et qu’ils ne sont pas encore tout à fait sortis de l’auberge. Courage à toi Nicolas Pouret, tu as notre éternelle admiration et notre chaleureux soutien pour les prochaines semaines…

Raison #3

Etonnés aussi, que le temps soit passé si vite et que l’avancement sur notre projet ait été autant perturbé… mais vous saurez que l’un terminait de construire sa maison (ça c’était la période octobre – février), et ensuite… et ben nous étions tous confinés ! Et le confinement, du coup, c’était plutôt l’occasion de finir les travaux que les prises de son…

Raison #4

Etonnés pour finir, qu’autant de petites défaites techniques se mettent en travers du chemin pour cette première répète de l’année… en vrac on a eu le droit à :

  • l’ampli basse qui lâche (lampes mortes ?)
  • l’interface ADAT qui lâche (et hop on recâble tout pour enregistrer avec 8 pistes au lieu de 16…)
  • le micro de snare bottom qui fait des siennes (un bon petit buzz qu’il n’avait jamais fait avant)
  • la sortie DI de l’ampli guitare qui fait un « grr-grrr » chelou intempestif (oui, c’est exactement le terme technique consacré !)
  • l’ampoule de la petite lumière d’ambiance qui lâche
  • le profil d’alimentation de l’ordi qui se remet tout seul sur la mauvaise config… et retour des glitches et autres pertes d’échantillons à l’enregistrement…. (ouais, ok, ça c’est un peu technique)
  • certains membres du groupe (sans vouloir viser personne) sont clairement devenus insupportables pendant le confinement (ou alors… ils l’étaient déjà mais on perd vite l’habitude ??)

Conclusion

Heureusement… le groove est toujours là, une cohésion basse-batt toujours exemplaire (jusqu’à l’horaire exact d’arrivée sur le parking – limite accident), et on repart de plus belle. On retravaille les bases de la prochaine compo à enregistrer, plus funky qu’à l’habitude, et ça fait du bien !

Manuela – Rework Extract – this is a work in progress !!

Raison Bonus

Sans vouloir faire la poucave, il y en a un sur la photo qui a vraiment des yeux de biches… (et sans retouche 🙂 c’est pas snapchat ici !!!! )

A très bientôt pour la suite des aventures !

Dans la boîte – S01E02

Attention ! Ce deuxième épisode pourra titiller le côté légèrement schizophrène de certaines personnes prédisposées : il serait donc préférable de prévenir votre entourage. Et pour cause, deux extraits pour le prix d’un ! Le premier est une invitation à la mouvance postérieure, l’esprit de James Brown pourrait bien s’inviter dans votre pantalon et me faire frétiller tout ça ! Entre funk, rock et rythm’n’blues, choisissez votre danse… (mais poussez les tables d’abord !) Le second est un blues légèrement pink floydien qui vous caresse gentiment le creux de la joue avant de vous lâcher une petite pichenette derrière l’oreille… mais bien sentie, la pichenette. Une qui fait du bruit sans faire trop mal. Bonne écoute 🙂 P.S. A ceux qui se sont touché le creux de la joue en lisant ces lignes : vous êtes très réceptifs à l’hypnose littéraire ! Abonnez-vous instamment à notre newsletter ! (en haut à gauche)