Archives par mot-clé : work in progress

Work In Progress : Hero with a 1000 eyes

Prochaine étape dans notre tour gratuit « Inside Bagfed » (aucune allusion), un titre de Los Lobotomys, aka « les lobotomisés », un groupe de jazz-rock californien qui se décrit de la manière suivante : « un croisement entre votre pire cauchemar et un rêve mouillé ».

Los Lobotomys
Los Lobotomys

Nous vous laissons méditer sur cette traduction littérale de « wet dreams » et les incroyables opportunités de pornographie gratuite que nous avons choisi de ne pas saisir… en attendant, voici un extrait d’un enregistrement en répète du morceau « Hero with a 1000 eyes » qui ouvre l’album Candyman.

En trois mots : épique, tropicale, mythique.

Work In Progress

Parce que la vie d’un groupe, c’est aussi ces longues séances de compos en commun, partant d’une idée toute simple qui grandit, se construit, trouve son chemin, s’imprègne des influences de chacun pour devenir la chanson que vous entendrez finalement en live ou sur un album. Parce que la vie d’un groupe, c’est aussi ces longues discussions sur la meilleure reprise à faire, celle qu’on pourra vraiment réarranger à notre sauce, celle qu’on jouera sans rien changer, parce que ce serait un blasphème de toucher à la moindre note, ou celle que tout le monde connaît et qui reste malgré tout, fidèle à nos convictions musicales les plus secrètes.

C’est ce microcosme interne et invisible que nous vous proposons de découvrir au fil de l’eau, avec des extraits enregistrés en répète, en live, des présentations des groupes ou des musiciens qui nous font rêver, et qui vous feront rêver vous aussi à coup sûr, si vous apprenez à les connaître un peu…

Pour surfer sur la vague progressive californienne avec nous, rien de plus simple, suivez le tag Work In Progress 🙂

Et surtout, partagez, commentez, arrosez-nous de vos réactions !!

Live @ Willerhof

Distribution de bon rock demain soir au Local Artung du Willerhof avec The Brats + Bagfed à partir de 21h00. En attendant voici un petit aperçu des dernières reprises qu’on vous a préparées avec amour et substitutions tritoniques !

Mustang Sally (Wilson Picket)

 

Never Enough (Toto)

 

Rendez-vous demain soir !!

Work in Progress : Hold the Line

Comme il n’y a pas que les compos dans la vie, nous vous proposons un nouvel extrait enregistré en répète, mais d’une reprise cette fois. Il s’agit d’un morceau que tout le monde connaît, mais dont personne ne se rappelle du nom de l’interprète.

Et oui, la vie est parfois cruelle, et certains grands talents de notre temps sont tombés aux fins fonds des méandres de la conscience collective. A l’entente de leurs noms, d’aucuns s’esclafferont, d’autres s’exclameront, pendant que nous, initiés, désespérerons. C’est notre hommage à ce somptueux groupe qu’est TOTO, qui continue de nous inspirer et de nous faire grandir.

Pour finir, et afin de justifier notre choix de se rapprocher le plus possible des arrangements originaux, nous souhaitons rappeler une extraordinaire citation de ce bon vieux Morpheus : « Parce que certaines choses ne changent jamais… et d’autres changent ».

Voilà.

Work in progress : Police

Comme promis, voici un autre extrait d’une compo que nous sommes en train de terminer, et qui n’a pas encore vraiment de nom officiel… Pour l’instant, c’est Police, et c’est pas étanche.
Nous pourrions vous raconter une histoire qui parle de bassiste en retard, qui textote finalement pour raconter une histoire abracadabrante de flics qui l’auraient arrêté sur la route de la répète, et qui l’auraient emmené au poste pour je ne sais quelle raison, et qui l’auraient finalement gardé assez tard pour que ça ne vaille plus le coup d’aller jusqu’au local…

Mais nous préférons l’autre version, celle du batteur et du guitariste, faisant fi de tout obstacle, ou feu de tout bois, et qui auraient composé à deux ce qui deviendrait le refrain de cette chanson funky un peu sale. Oui oui, le rock, ça salit.

Voilà donc pour vous, un extrait mêlant mesures impaires, pêches en l’air, et modulations d’un ton et demi. En clair, on s’amuse bien à la jouer…

 

Work in progress : How Evil You Are

Notre travail de composition suit son cours, et pour vous faire patienter jusqu’aux prochains concerts, voici un petit extrait enregistré en répète : How Evil You Are

C’est une chanson que nous avons assez peu jouée en live l’année dernière, puisqu’elle a été composée juste avant l’arrivée de notre cher Vince, et qu’elle n’était pas sur sa liste prioritaire de devoirs de vacances :-)… Nous la ressortons donc des tiroirs et depuis quelques semaines, elle a bénéficié d’un réarrangement assez spectaculaire, plus proche de l’esprit original proposé par son compositeur, en l’occurrence Raige.

Et oui, les batteurs aussi ont le droit de composer dans Bagfed !!

D’autres extraits seront publiés dans les prochains jours, en attendant, nous vous souhaitons une bonne écoute, une bonne reprise, un bon apéro sur la terrasse, et… n’importe quoi d’autre qui vous fera kiffer la life.